Politique sur les cookies
Les cookies sont essentiels pour l'optimisation de notre site Web. Ils nous aident à enregistrer les statistiques générales d'utilisation et de stocker d'autres informations qui nous permettent de fournir des fonctionnalités telles que l'outil de comparaison. Ces cookies ne stockent aucune donnée personnelle identifiable. En savoir plus sur les cookies

Offres
24/06/2014

Six mois de torture pour préparer le nouveau Ford Transit

Six mois de torture pour préparer le nouveau Ford Transit à affronter dix ans de labeur

• Ford a soumis le nouveau Transit à des tests extrêmement sévères qui simulent dix ans d'utilisation intensive en seulement six mois.

• Des prototypes de Ford Transit ont parcouru l'équivalent de 11 millions de kilomètres en conditions réelles sur pistes d'essais et sur les quatre continents par des températures allant de -40°C à 40°C.

• Le Ford Transit a subi des essais anticorrosion dans des bains salins et des bains de boue, il a roulé à vitesse maximum pendant deux mois sans interruption et parcouru un tracé en forme de 8 pendant un mois.

• Ces tests ont abouti à plus de 100 améliorations avant de lancer la production.

SAINT-GERMAIN-EN-LAYE, le 19 juin 2014 – Peu de produits peuvent se targuer de fonctionner sans jamais faiblir pendant dix années d'usage intensif, surtout s'ils sont soumis à des conditions de travail difficiles au quotidien.
Ford s’est assuré que le nouveau Transit 2 tonnes conservera toute sa vigueur en lui infligeant un processus de vieillissement accéléré qui simule en six mois les pires traitements que les clients peuvent lui faire subir en dix ans.
Lors de ces tests d’endurance, des prototypes de Transit ont parcouru l'équivalent de 11 millions de kilomètres, soit 275 tours du monde, sur pistes d'essais et en conditions extrêmes dans diverses régions du monde, par des températures allant de - 40°C à 40°C.
« La plupart des clients n'imaginent pas ce qu'a subi ce véhicule, confie David Gregory, ingénieur en chef du programme Transit de Ford Europe. Nous lui avons infligé les pires traitements qu'un fourgon puisse endurer, et nous n'avons cessé les essais qu'une fois qu'il avait réussi tous ces tests. »
Cette nouvelle génération de Transit est la première à être commercialisée à la fois en Europe et en Amérique du Nord. Elle a donc été testée dans les installations de Ford à Lommel en Belgique et à Romeo dans le Michigan aux Etats-Unis.
A Lommel, des Transit fourgon, châssis-cabine et minibus ont subi 30 tests particulièrement éprouvants, dont un parcours d’endurance avec une remorque à pleine charge.

Parmi les autres « châtiments », le Transit a roulé sans interruption pendant deux mois à vitesse maximum, suivi un tracé en forme de 8 en continu pendant un mois, parcouru des pistes cahoteuses, franchi des bains d’eau salée et de boue… La résistance à la corrosion des prototypes a été mise à l’épreuve dans des chambres à taux d’humidité élevée pendant 12 semaines.

Les ingénieurs ont conduit le nouveau Transit à plus de 5 000 reprises sur une piste pleine de nids de poule et de bosses. L’une des épreuves les plus spectaculaires consiste à franchir une marche de 140 millimètres à 60 km/h.

Le moteur diesel Duratorq 2,2 litres a enduré plusieurs dizaines de milliers d’heures d’essais en laboratoire sur des bancs spécialisés, dont 46 jours de conduite urbaine sous forte charge. D'autres bancs d'essais ont servi à simuler le vieillissement en conditions réelles des différents composants du véhicule de manière accélérée, reproduisant dix années de service en seulement 30 jours.

Des prototypes de Transit ont été testés dans certaines des zones les plus extrêmes de la planète, en Europe, en Amérique du Nord, en Afrique et en Asie. Ils ont été confrontés à des températures de plus de 40°C en Arizona, à Dubaï et en Afrique du Sud, à un froid glacial de - 40°C en Finlande et au Canada, à des trajets particulièrement exigeants en Europe, au Moyen-Orient, en Russie, en Turquie et aux Etats-Unis, des Alpes autrichiennes à la Vallée de la Mort en Californie. Enfin, avant son lancement, ce nouveau modèle a été confié à quelques  clients de la marque et a ainsi parcouru plus de 500 000 km en conditions réelles.

Ces procédures d’essais ont permis d’identifier plus de 100 points d’améliorations majeures et d’apporter les modifications nécessaires sur le Transit, comme le longeron des modèles Jumbo redessiné et la traverse arrière des versions châssis-cabine renforcée.

« En le poussant dans ses derniers retranchements, nous pouvons proposer un utilitaire plus performant et plus robuste, avec une meilleure fiabilité au quotidien pour le client, quel que soit son environnement de travail », ajoute David Gregory.

Le nouveau Transit est le porte-drapeau de la nouvelle gamme Transit, entièrement renouvelée et étendue en moins de deux ans. Il est en vente en Europe aux côtés des Transit Custom, Transit Connect et Transit Courier.
# # #


Les essais du Ford Transit en video : http://youtu.be/bS0Sgh4_2FE


A propos de Ford Motor Company
Ford Motor Company, l’un des principaux constructeurs automobiles au monde basé à Dearborn, Michigan, Etats-Unis, fabrique ou distribue des automobiles sur les six continents. Avec près de 183 000 employés et 65 usines dans le monde, l'entreprise regroupe les marques automobiles Ford et Lincoln. Elle fournit également des services financiers par l’intermédiaire de Ford Motor Credit Company. Pour de plus amples informations sur Ford et ses produits distribués dans le monde entier, rendez-vous sur www.corporate.ford.com.

Ford of Europe est chargé de la production, de la vente et de l’entretien des véhicules de la marque Ford sur 50 marchés et emploie environ 50 000 personnes sur ses sites en propriété exclusive, et quelque 69 000 personnes si l'on inclut les coentreprises et les sociétés non consolidées. Outre Ford Motor Credit Company, les composantes de Ford of Europe incluent la division FCSD (Ford Customer Service Division) et 24 sites de production (13 coentreprises en propriété exclusive ou consolidées et 11 autres non consolidées). Les premiers véhicules Ford ont été expédiés en Europe en 1903 – année où Ford Motor Company a été fondé. La production européenne a débuté en 1911.




Actualités